Acné Bien-être hormonal Cheveux Compléments alimentaires Cycle féminin Grossesse Perte de poids SOPK

SOPK et Naturopathie : mieux vivre avec le Syndrome des Ovaires Polykystiques

SOPK et Naturopathie : 4 solutions pour soulager les symptômes

Vous cherchez une solution naturelle pour soulager le Syndrome des Ovaires polykystiques ? SOPK et Naturopathie font bon ménage. 

L’approche thérapeutique visant à équilibrer naturellement le fonctionnement de l’organisme se révèle particulièrement efficace pour mieux vivre avec ce trouble hormonal qui touche aujourd’hui une femme sur 10. 

Praticienne naturopathe, je vous explique dans cet article pourquoi opter pour la naturopathie lorsque l’on cherche à améliorer les syndrômes du SOPK.  Ensemble, nous verrons surtout les 4 solutions naturelles pour mieux vivre avec le Syndrome des Ovaires Polykystiques. 

 

Qu’est-ce que la naturopathie ?

Avant de comprendre pourquoi SOPK et Naturopathie vont de pairs, il nous faut définir cette ensemble de pratiques thérapeutiques

L’Organisation mondiale de la santé définit la naturopathie comme « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses immunitaires de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Pour simplifier, la naturopathie : c’est l’art de rester en bonne santé et d’être au maximum de son potentiel de vitalité et de bien-être. 

Pour cela, la naturopathie s’appuie sur différents outils thérapeutiques, et notamment :

  • l’alimentation et la micronutrition ;
  • l’usage des plantes (sous forme de tisanes, de compléments alimentaires, d’huiles essentielles ou encore de bourgeons) ;
  • la gestion du stress, et l’utilisation de différentes techniques complémentaires comme la cohérence cardiaque, la sophrologie, la méditation, etc. ;
  • la gestion des émotions avec les élixirs oraux ;
  • le mouvement et l’exercice physique.

 

SOPK et Naturopathie : soulager naturellement le Syndrome des ovaires polykystiques 

Le SOPK, ou Syndrome des ovaires polykystiques, fait partie des maladies dont on ne peut guérir que si l’on attaque le mal à la racine. 

Parmi les principales causes du SOPK, on retrouve notamment : 

  • la malbouffe (en particulier les excès de sucre) ;
  • la pollution et notamment les perturbateurs endocriniens ;
  • les troubles émotionnels comme le stress ;
  • le surpoids et l’obésité ;
  • les troubles digestifs chroniques et particulièrement les intolérances alimentaires.

 

Pour traiter le SOPK, il faut donc prendre le syndrome dans sa globalité. A ce titre, la naturopathie est une approche thérapeutique bien plus efficace que la médecine traditionnelle, car plus holistique. 

SOPK et naturopathie permettent de redonner de l’espoir et d’apporter une aide précieuse aux femmes atteintes de ce syndrome. D’autant plus que le SOPK, c’est pour la vie. 

A ce jour, nous ne guérissons pas du SOPK. Cependant, il est possible de mieux vivre avec le Syndrome des Ovaires polykystiques et de soulager, voire de faire disparaître ces principaux symptômes. 

Pour retrouver son équilibre hormonal, et garder son SOPK sous contrôle, il faut tout simplement mettre en place les bonnes actions. D’où le lien entre SOPK et naturopathie. 

 

Un accompagnement personnalisé pour mieux vivre avec le SOPK 

Les axes qui lient SOPK et Naturopathie sont nombreux. Ils dépendent directement du type de SOPK ainsi que des symptômes qu’expérimente chaque femme. 

Car en plus d’adopter une approche globale de soins, la naturopathie consiste également à prodiguer un accompagnement individuel et personnalisé. Pour vous aider à mieux vivre avec le SOPK, de nombreux outils peuvent être utilisés, de l’alimentation à l’activité physique, en passant par la phytothérapie.  

Le but du praticien naturopathe est d’éduquer ses consultant(e)s au bien-être et à la santé en général. C’est en cela que l’on peut établir un lien très fort entre SOPK et naturopathie. En complément de l’approche classique (comme la prise de médicaments), ce travail de « terrain » consistera à mettre en place une bonne hygiène de vie sur le long terme. Et donc d’optimiser naturellement tous les facteurs permettant de rétablir l’équilibre hormonal. 

 

SOPK et Naturopathie : 4 solutions naturelles pour rétablir l’équilibre hormonal 

Afin d’atténuer les affections en lien avec le Syndrome des ovaires polykystiques, la naturopathie va se concentrer sur 4 piliers très importants. 

1. Rééquilibrer son alimentation pour mieux vivre avec le SOPK

En matière de SOPK et Naturopathie, le premier axe à explorer pour atténuer les symptômes est l’alimentation. 

Deux notions sont à prendre en considération : 

  • la qualité des apports (soit ce que vous mettez dans votre assiette) ; 
  • la qualité de l’absorption, qui se déroule au niveau des intestins.

Les deux fonctionnent ensemble et sont indissociables pour soulager les symptômes du SOPK. 

Sans rentrer dans les détails (que je développe dans mon livre), l’élément le plus important à prendre en compte est la consommation de sucre. La naturopathie permet en effet d’équilibrer sa glycémie en cas de SOPK. Elle consistera à orienter la consultante vers une alimentation variée et riche en aliments à index glycémique bas. 

 

2. Soulager le stress pour accompagner le Syndrome des Ovaires Polykystiques

Le stress, surtout lorsqu’il est prolongé, a des effets directs sur notre équilibre hormonal. C’est d’autant plus important lorsqu’une femme est atteinte du SOPK. Elle sera en effet potentiellement concernée par l’impact du stress sur la résistance à l’insuline, la dépendance au sucre ou encore les cycles irréguliers. 

La naturopathie offre de nombreuses solutions pour soulager le stress et ainsi les symptômes liés au SOPK. A travers l’utilisation de plantes, d’huiles essentielles ou de bourgeons, elle permet notamment d’améliorer : 

  • la qualité du sommeil
  • les niveaux d’énergie ;
  • l’hygiène de vie (en respectant par exemple le rythme de saisons) ; 
  • la capacité du corps à s’adapter aux agents stressants. 

 

3. L’activité physique pour soulager les symptômes du SOPK

Pratiquer une activité physique est essentiel à l’équilibre hormonal. Or nous sommes de plus en plus sédentaires.

Avoir une pratique sportive régulière est central en matière de SOPK et naturopathie. En effet, le simple fait de bouger tous les jours vous permettra d’améliorer considérablement d’éventuels problèmes de résistance à l’insuline. Le sport est aussi très efficace pour soulager le stress, améliorer l’humeur et renforce la confiance en soi. 

 

4. SOPK et naturopathie : améliorer son hygiène de vie

L’environnement dans lequel nous vivons a un impact considérable sur notre santé. Les toxines (à commencer par les perturbateurs endocriniens) comptent ainsi parmi les principales causes du SOPK. 

La naturopathie apporte des pistes concrètes pour améliorer son hygiène de vie et soulager les symptômes du SOPK.. Le naturopathe aide par exemple les femmes à limiter leur exposition aux perturbateurs endocriniens. Plus globalement, il les accompagne à éliminer les toxines dans leur alimentation et leur environnement domestique. 

La naturopathie apporte des solutions concrètes et efficaces aux femmes atteintes de SOPK. En adoptant une vision globale de leur santé et bien-être, le naturopathe leur permet d’atténuer leurs symptômes et de mieux vivre avec le SOPK. 

Experte sur ce sujet,  je vous invite à retrouver tous mes conseils pour soulager le SOPK grâce à la naturopathie dans mon livre « Accompagnez votre SOPK au naturel », paru aux éditions Jouvence. Je vous propose également un accompagnement personnalisé en ligne pour vous aider à améliorer votre hygiène de vie et atténuer les affections en lien avec le Syndrome des ovaires polykystiques. 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.