Bien-être hormonal Cycle féminin Endométriose Pilule contraceptive SOPK

Les règles, notre check-up mensuel

cycle menstruel
cycle menstruel
cycle menstruel

 

Vos règles sont bien plus que de simples pertes de sang : elles sont un moyen de faire une sorte de check-up mensuel. Oui, vous avez bien entendu : la façon dont se déroulent nos règles en dit long sur ce qu’il se passe à l’intérieur de notre corps. C’est ce que je vais vous expliquer.

Les règles sont la conséquence du bon déroulement du cycle ovulatoire. La production des hormones qui permet le déroulement du cycle est influencée par de nombreux facteurs comme notre alimentation, notre niveau de stress, la prise de médicament, la thyroïde, ….

  • Ainsi si vos règles sont irrégulières peut-être subissez-vous beaucoup de stress dans votre quotidien ? Le stress et en particulier le cortisol,  l’une des hormones du stress, a la faculté de venir « voler » la prégnénolone qui est le précurseur comment à la production de la progestérone et du cortisol. La progestérone est une hormone qui est sécrétée par le corps jaune juste après l’ovulation. Ainsi si vous avez trop de stress dans votre quotidien, le cortisol viendra abaisser le niveau de la progestérone et cela peut avoir une incidence sur la régularité de votre cycle. Les règles irrégulières peuvent également être la conséquence de carences nutritionnelles ou d’un poids trop faible. Je vois de nombreuses femmes n’ayant un poids suffisant permettant la production du cycle menstruel. Pour que le cycle menstruel se mette en place il est essentiel d’avoir un certain taux de masse grasse.
  • Les règles douloureuses : c’est un sujet qui couramment banalisé, mais il n’est absolument pas normal d’avoir des règles douloureuses. Il existe de nombreuses causes aux règles douloureuses parmi lesquelles une mauvaise alimentation : j’entends par là une alimentation pro-inflammatoire à base de produits raffinés et transformés, de sucre et de boissons sucrées. Des études ont prouvé qu’adapter une alimentation à tendance végétarienne et anti-inflammatoire en seconde partie de cycle contribue grandement à réduire les règles douloureuses. Les règles douloureuses peuvent également être causées par de l’endométriose, le SOPK, la présence de kystes sur les ovaires ou encore de fibromes.
  • Les règles trop abondantes peuvent être causées par la présence de fibromes ou encore d’un dérèglement de la thyroïde

Tous ces troubles liés aux règles sont souvent ignorés, considérés comme normaux sans plus d’investigation. Or je le répète mais avoir ses règles régulièrement et dans des conditions normales est un signe de bonne santé. Donc la façon dont se déroule nos règles nous donne des pistes pour tenter d’explorer ou de mieux comprendre ce qu’il peut se passer à l’intérieur de notre organisme.

Et ce n’est pas la pilule qui va régler ces problèmes étant donné que sous pilule vous ne produisez pas vos hormones naturellement et que les règles sont de fausses règles.

Donc ne considérez plus vos règles comme ce truc un peu embêtant qui revient chaque mois mais plutôt comme une preuve de bonne santé. Et si vous avez l’un des troubles listés ci-dessus sachez qu’il existe des solutions naturelles pour vous aider à retrouver un cycle régulier, des règles moins douloureuses, et moins abondantes.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.